Les partenariats

En tant qu’interlocuteur privilégié de la question emploi-handicap, Cheops tisse un réseau de partenariat avec les acteurs concernés.

Convention DGEFP-Cheops

Interview Carine CHEVRIER, Déléguée générale DGEFP

Convention Pôle emploi -Cheops

Interview Firmine DURO, Directrice des partenariats et de la territorialisation Pôle emploi

FOCUS SUR LA COMPLÉMENTARITÉ PÔLE EMPLOI- CAP EMPLOI Interview de Jean Bassères Directeur Général de Pôle emploi

QUELLES SONT LES ACTIONS DE PÔLE EMPLOI EN FAVEUR DES DEBOE ?

Plus de 500 000 travailleurs handicapés sont inscrits à P ô l e e m p l o i . L e s conséquences de leur situation de handicap peuvent freiner leur retour à l’emploi. C’est la raison pour laquelle nous avons engagé, au cours des dernières années, plusieurs initiatives pour mieux les accompagner. Nous avons décidé de doter chacune de nos agences d’un référent « travailleurs handicapés », qui anime le dispositif d’accueil des demandeurs d’emploi en situation de handicap et répond aux interrogations de ses collègues relatives à l’insertion de ces personnes. Nous nous appuyons également, au sein de nos agences – dont 80 % sont désormais pleinement accessibles aux personnes à mobilité réduite –, sur les compétences de plus de 900 psychologues du travail. Avec leur concours, Pôle emploi a mis en place à partir de 2016, dans cinq régions, une action innovante d’accompagnement et de conseil en évolution professionnelle des demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude (Lina). Son évaluation a mis en évidence l’intérêt d’un accompagnement conjoint et coordonné entre le conseiller référent et le psychologue du travail, puisque les bénéficiaires ont vu leurs chances d’accès à l’emploi augmenter de 17 % au cours des neuf mois ayant suivi leur entrée dans le dispositif. Des progrès restent à accomplir et nous en sommes bien conscients. C’est dans cette perspective que nous avons décidé d’expérimenter, depuis le mois d’avril 2018, dans 13 agences de métropole et d’outremer, une refonte des services proposés aux personnes en situation de handicap. Ce projet pilote « SARRAH » porte sur toutes les étapes de l’accompagnement vers l’emploi et consiste notamment à intégrer les données relatives à la RQTH dans le diagnostic, à spécialiser certains conseillers ou encore à développer la mobilisation conjointe du conseiller Pôle emploi, du psychologue du travail et d’un conseiller de Cap emploi. Enfin, nous poursuivons l’adaptation de notre offre de services, tant physique que digitale, afin de la rendre accessible aux personnes en situation de handicap.

QUELS SONT LES LIENS ENTRE PÔLE EMPLOI, CAP EMPLOI ET LEUR REPRÉSENTANT, CHEOPS ?

Nous sommes complémentaires. Dans les territoires, nos agences et Cap emploi s’efforcent d’articuler aussi efficacement que possible nos offres de services, au bénéfice des demandeurs d’emploi en situation de handicap et des employeurs. Ces actions visent à renforcer l’efficacité de l’accompagnement des personnes, en tirant parti de l’expertise des conseillers Cap emploi, en matière de compensation du handicap en particulier. Nous organisons des sessions communes d’information collectives pour les demandeurs d’emploi en situation de handicap dans les agences Pôle emploi, des entretiens d’orientation en binôme de conseillers Pôle emploi / Cap emploi ou encore des permanences de conseillers Cap emploi dans certaines agences Pôle emploi. En fonction des besoins spécifiques de chaque territoire, les acteurs locaux, qui connaissent mieux que quiconque les attentes des usagers du service public de l’emploi, sont invités à imaginer ensemble des modes d’action pertinents pour accélérer les retours à l’emploi. Au niveau national, l’année 2018 a permis de renforcer la collaboration entre Pôle emploi et le réseau Cap emploi, par l’intermédiaire de Cheops, dans le contexte d’annonce par le gouvernement, à l’automne dernier, du rapprochement entre nos deux réseaux. Dès l’été 2018, Pôle emploi et Cheops ont engagé des travaux en commun afin d’établir un diagnostic partagé sur les besoins réels des usagers du service public de l’emploi. Ensemble, nous avons organisé en décembre 2018 un Lab, c’est-à-dire une session collaborative animée par une équipe de Pôle emploi dédiée et formée aux méthodes de créativité, qui a réuni une cinquantaine de personnes (collaborateurs des deux réseaux, demandeurs d’emploi en situation de handicap, Direccte, Agefiph, employeurs, associations) autour du thème « Simplifions la vie des demandeurs d’emploi en situation de handicap et de leurs employeurs ». Acteurs et usagers du service public de l’emploi ont ainsi pu partager leur expérience autour d’activités ludiques et élaborer ensemble des propositions. Une relation de confiance s’est nouée entre Pôle emploi et Cheops, qui nous permet de travailler de façon très constructive à l’amélioration du service publ

COMMENT AMÉLIORER CONJOINTEMENT L’ACCOMPAGNEMENT DES DEBOE ?

Je suis persuadé que nous pouvons rendre la complémentarité entre Pôle emploi et Cap emploi plus efficace. Cela suppose que nous progressions dans plusieurs directions. Il faut rompre avec la logique de silos qui prévaut actuellement selon laquelle, une fois le diagnostic posé et l’orientation vers Pôle emploi ou Cap emploi déterminée, la sollicitation de l’expertise ponctuelle du réseau partenaire pendant le parcours d’accompagnement du demandeur d’emploi est rare. À l’inverse, nous devons multiplier les occasions de croiser nos regards, notamment aux moments clé du parcours d’insertion, afin d’accélérer leur retour à l’emploi mais également de faire bénéficier nos conseillers des connaissances et des savoir-faire de leurs collègues de l’autre réseau. Les diagnostics communs doivent être généralisés. Plus généralement, nous devons simplifier nos organisations afin de les rendre plus lisibles pour les demandeurs d’emploi et les employeurs. De ce point de vue, je crois assez au modèle flamand, qui repose sur des lieux d’accueil partagés, dans lesquels cohabitent les conseillers « de droit commun » et les conseillers spécialisés dans le champ du handicap qui dispensent un accompagnement personnalisé. La digitalisation constitue un autre axe de progrès. Elle recouvre à la fois le rapprochement de nos systèmes d’information, leur articulation avec celui des MDPH mais également l’utilisation accrue des outils numériques. Enfin, nous devons relever ensemble le défi de la formation des personnes handicapées. Le plan d’investissement dans les compétences (PIC) offre l’opportunité d’un réel changement d’échelle. Il nous appartient de la saisir, ensemble. Parce que nous ne pouvons plus accepter que le taux de chômage des personnes en situation de handicap soit près de deux fois supérieur à la moyenne nationale, nous avons la responsabilité commune de surmonter ces défis. J’ai confiance dans notre capacité commune à y parvenir !

Convention Fagerh-Cheops

Avec une convention signée le 18 mai 2017, la Fagerh et Cheops agissent sur l’ensemble du territoire national en direction de personnes en situation de handicap. Partant de leurs points communs, ils développent leur collaboration pour : - Renforcer l’accès à la formation de personnes en situation de handicap, et leur qualification en dispensant une information sur les prestations proposées dans les établissements de réadaptation professionnelle. - Offrir une plus grande sécurisation des parcours professionnels dans le cadre de l’accès, du déroulement, et suivi des formations. - Favoriser la mise en oeuvre des dispositifs d’emploi accompagné. - Accentuer la connaissance réciproque des services offerts par les deux organismes. - Renforcer les relations entre les structures membres des deux organismes dans une approche à la fois nationale et territoriale. La convention d’une durée de 3 ans, a pour objet d’établir des relations durables entre les deux organismes ayant pour enjeu la formation, la qualification, l’accès à l’emploi et l’accompagnement dans l’emploi des personnes en situation de handicap. La mise en oeuvre de ce partenariat se traduit selon deux axes de collaboration : une collaboration politique et une collaboration technique, à la fois sur le plan national et également sur le plan régional.

Signature de la Convention FAGERH-CHEOPS lors du Congrès annuel de la FAGERH au Mans Signature de la Convention FAGERH-CHEOPS lors du Congrès annuel de la FAGERH au Mans. Monsieur Thierry ROBERT, Président de Cheops Pays de La Loire, représentant Monsieur Jean-Pierre BENAZET, Président de Cheops (gauche) et Monsieur Bernard LAFERRIERE, Président FAGERH (droite) 2017

ACTUALITÉS 2018

Cheops participe aux journées de la réadaptation de la FAGERH

Des rencontres biennales, les Journées de la Réadaptation Professionnelle sont organisées par la Fagerh. Elles rassemblent les professionnels des centres de réadaptation les référents pour l'insertion professionnelle des MDPH Le réseau Cap emploi, Pôle emploi Les représentants d'associations et d'entreprises Elles abordent les thématiques liées au soin, à la formation, à l'inclusion professionnelle des personnes handicapées En 2018, animées par Bruno Rougier, journaliste à France Info, les journées de la réadaptation se sont déroulées les 04 et 05 octobre avec comme thème principal « l’ Emploi et la formation dans une société inclusive »

CONTRIBUTION COMMUNE

Cheops et la Fagerh ont élaboré une contribution commune dans le cadre de la rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs

CONVENTION FIPHFP-CHEOPS

Interview Marc Desjardins, Directeur FIPHFP

Signée le 17 mai 2017, la convention entre le Fiphfp et Cheops sert la volonté de développer l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés auprès des employeurs publics. Le développement d’un dialogue accru entre les instances de gouvernance Cheops et du Fiphfp a pour objectif :

  • Une meilleure compréhension mutuelle
  • Une meilleure communication
  • Un échange sur les enjeux actuels et à venir de l’insertion professionnelle et du maintien en emploi des personnes handicapées

Par cet accord, la volonté est de développer la professionnalisation des conseillers Cap emploi au regard des évolutions législatives, des besoins de l’offre de services ou de priorités retenues en commun, de dynamiser l’approche des employeurs publics et de favoriser la mise en oeuvre d’actions communes.

ACTUALITÉS 2018

Résultats 2018 de l’accompagnement des Cap emploi sur la fonction publique

18 722 : employeurs publics ont bénéficié d’un service Cap emploi

6 902 : offres d’emploi recueillies auprès des employeurs publics

1 619 : maintiens dans la fonction publique

16 122 : contrats signés dans la fonction publique

Travaux commun sur l’emploi accompagné

Formations des conseillers Cap emploi

  • 18 sessions de formation sur 2018
  • 191 conseillers Cap emploi ont été formés au « maintien dans l’emploi dans la fonction publique ». Ces formations ont été assurées par le Fiphfp et les DTH de certaines régions

Participation de Cheops au comité éditorial Fiphfp

Partenariat pour le salon de recrutement virtuel des Cap emploi « Job pour tous » durant la semaine de l’emploi des personnes handicapées en 2018.

Signature de la Convention FIPHFP- CHEOPS lors de la présentation du Baromètre des Cap emploi 2017 Signature de la Convention FIPHFP- CHEOPS lors de la présentation du Baromètre des Cap emploi. Monsieur Marc DESJARDINS, Directeur du FIPHFP (gauche) Monsieur Jean-Pierre BENAZET, Président de Cheops (droite) 2017

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette du partenariat FIPHFP-CHEOP

CONVENTION UNEA CHEOPS

Le 09 mars 2017, Cheops a signé le contrat de développement des entreprises adaptées. Les signataires s’engagent réciproquement dans un programme d’actions qui a pour objectifs de :

  • concourir à la création d’emplois pour les personnes en situation de handicap
  • Accompagner l’évolution professionnelle des salariés en situation de handicap
  • Favoriser la modernisation du secteur adapté.

ACTUALITÉS 2018

Contribution commune

Cheops et Unea dans le cadre de leur convention de partenariat, ont élaboré une contribution commune pour dynamiser le recrutement et sécuriser les parcours professionnels dans le cadre de la rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs

Lancement de l’expérimentation « CDD TREMPLIN »

Le décret d’application n°2018-990 publié le 15 novembre 2018, a permis de lancer officiellement l’expérimentation « CDD TREMPLIN ». Pour rappel, dans la logique de mobilisation du triptyque emploi-formation-accompagnement, cette expérimentation ouvre à des entreprises adaptées volontaires, la possibilité d’expérimenter un accompagnement des transitions professionnelles en ayant recours à un contrat à durée déterminée spécifique dit « CDD tremplin ». L’objectif est de permettre à des personnes handicapées volontaires, dans le cadre d’un parcours limité dans le temps, de bénéficier d’une expérience professionnelle, d’une formation qualifiante et d’un accompagnement renforcé et individualisé favorisant la réalisation de leur projet professionnel à la construction duquel les personnes handicapées doivent, à leur mesure, pouvoir contribuer.

signature du contrat de développement des entreprises adaptées Madame Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail, lors de la signature du contrat de développement des entreprises adaptées. Monsieur MONIN, Président d'Honneur Cheops à droite. 2017

Trophées du Prix OCIRP Handicap

Trophées 11ème édition du prix Ocirp 27 juin 2018 Trophées 11ème édition du prix Ocirp 27 juin 2018

Monsieur Camille MONIN, Président d’honneur de Cheops et membre du jury 2018 a assisté à la soirée de remise des trophées et de la onzième édition du Prix OCIRP La cérémonie s’est tenue le mercredi 27 juin 2018 à l’Auditorium de la Maison de la Radio, en présence notamment de Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées. Le jury, composé d’une trentaine de membres, était placé sous la présidence d’honneur d’Axel Kahn, médecin généticien et essayiste, directeur de recherche à l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), et co-présidé par Marie- Anne Montchamp, présidente de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA) et Patrick Gohet, adjoint au Défenseur des Droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité. 280 dossiers de candidature ont été étudiés dans le cadre de l’appel à projets 2018.


Les partenariats