Actualités ONISEP

Un CEP réussi se prépare en amont

Par Centre Inffo

Conseils de la Cité des métiers de Paris pour mobiliser le conseil en évolution professionnelle (Cep).

« Droit le plus fondamental issu de la loi du 5 mars 2014 » selon Pascaline Albaret, responsable du pôle Organiser son parcours professionnel et de formation(OPPF) à la Cité des métiers de Paris, le conseil en évolution professionnelle demeure paradoxalement méconnu d’une grande partie des bénéficiaires potentiels.

« Nous constatons une vraie méconnaissance du CEP de la part des salariés et des demandeurs d’emploi », estime Pascaline Albaret. Et l’obstacle à sa mobilisation est d’autant plus réel que « quand ils en ont entendu parler, ils ne savent ni vers qui se tourner, ni comment faire pour le mobiliser. » Aussi essaie-t-elle d’abord d’identifier le bon opérateur lorsqu’elle repère un besoin à l’issue d’un entretien. Car dans les faits, estime-t-elle, le décloisonnement souhaité par le législateur peine à s’incarner sur le terrain, chaque opérateur se concentrant encore et toujours sur son public cible.


Le Cnefop relève la concentration des choix de certifications éligibles au CPF

Par Centre Inffo

Dans son rapport 2017 sur le suivi et la mise en œuvre du CEP et du CPF, le Cnefop souligne que l’usage du CPF s’est fortement accéléré en 2016. Au 31 décembre 2016, 497 501 dossiers ont été validés en 2016, essentiellement pour des demandeurs d’emploi (321 595, le double de 2015) mais aussi chez les salariés (175 906, quatre fois plus que l’année précédente).

 


Le Copanef recommande un cadrage national pour le bilan de compétences

Préciser la finalité du bilan de compétences pour en faire un outil de projection professionnelle plutôt qu’un simple bilan, c’est l’ambition affichée par le rapport que le bureau du Copanef [1] a approuvé le 4 juillet. Les partenaires sociaux recommandent la mise en chantier d’un cahier des charges national pour donner au dispositif un cadrage homogène.

Lien pour en savoir plus